Les secrets d'un flyer percutant ! (1-conception)


La communication est un métier qui exige de la créativité, du bon sens, du goût, une connaissance fine de la sociologie et de la psychologie du client, la maitrise des outils logiciels dédiés. Vous n’êtes pas un professionel de la communication, pour autant vous pouvez disposer de toutes ces qualités. À vous d’estimer, objectivement, votre potentiel créatif.

Conception : se poser les bonnes questions !

Street marketing, dépot dans un lieu cible, distribution en boite aux lettres. Les flyers passent partout (aussi et surtout à la poubelle). Cet outils bon marché, facile à mettre en oeuvre, à réaliser comme à distribuer constitue un élément de base de toute communication. Les recettes d’un « bon flyer » peuvent tenir en quelques mots. Conscision - précison - clarté. Pour y parvenir et concevoir un bon flyer, qu’on fasse ou non appel à un graphiste pour sa réalisation, il faut être capable de produire un brief.

La cible

Avant toute conception il s’agit de définir à qui vous vous adressez et le message que vous voulez véhiculer.

A priori, vous êtes les meilleurs connaisseurs de votre cible. À moins que... vous ne débutiez votre activité et n’ayez pas encore l’habitude d’être confronté à votre public, ses désirs, ses habitudes et ses attentes, la communication à laquelle il est sensible. Ne pas hésiter à voir ce que fait la concurrence, s’en inspirer et savoir aussi s’en distinguer. Furetez sur le web, autour de vous, chez vos concurrents, pour déterminer et lister ce que vous pouvez y puiser et au contraire, ce que vous trouvez inabouti dans leur communication.

Interrogez-vous sur la sociologie de votre public. (âge, sexe, csp). Même si vos clients ne sont pas des statistiques, il existe un «coeur de cible» que vous pouvez décider de choyer. Attention de ne pas tomber dans les clichés. Les codes changent, les sociologies sont mouvantes. Vous pouvez même jouer avec ces clichés pour les détourner.

L’objectif (au singulier)

Quel objectif voulez-vous atteindre avec ce flyer ?

Il est peu probable, en tant que TPE, PME ou indépendant, que vous ayez une agence de communication dédiée, que votre enseigne, votre marque ou vos prestations soient déjà connus de ceux auxquels sera distribué le flyer.

Quand on commence à communiquer, la plus grosse erreur est de vouloir tout dire à la fois. Inondé par le message, le prospect (client potentiel à qui aura été distribué votre flyer) ne saura pas quoi faire de votre flyer. Logiquement, il ne fera rien !

Vous souhaitez annoncer un événement ? Avertir le prospect de votre existence afin qu’il fasse appel à vous si un jour ses besoins coincident avec votre proposition ? L’avertir du lancement d’un nouveau produit ou d’un nouveau service ? L’avertir d’un changement de propriétaire ? Pousser à un achat en lui faisant part de promotion ? Susciter une simple visite dans votre boutique ou sur votre site web afin de créer un contact véritable ? Sâchez ce que vous voulez, choisissez un message clair, et construisez votre flyer autour de cet axe unique.

Quelles action doit-il engendrer et comment les évaluer ?

Posez-vous les questions suivantes : pourquoi ai-je besoin de ces flyers ? Quelles actions sont attendues ou souhaitées? Quelles retombées espérer ? Pensez bien en amont, au moment de la conception, à définir vos objectifs et les moyens d’évaluer votre campagne de distribution. Il est important de savoir mesurer les retours de sa campagne marketing de flyers.

Coupon de réduction intégré au flyer, code pour une promotion ou cadeau, avantages à faire valoir sur présentation du flyer en boutique. Tout ça pour accéder à un objectif simple : pousser le consommateur à l’action (et vous permettre d’évaluer simplement votre campagne). N’hésitez pas à créer l’urgence en proposant une période déterminée et limitée dans le temps, cela fera réagir vos clients : acheter, à s’inscrire ou à venir vous voir et à conserver l’objet.

Vous pourrez plus facilement évaluer l’impact de votre flyer : Traffic sur le site, évolution de CA, nombre d’actes d’achat, nombre de téléchargement on line, comptage des coupons de réduction, accès directs sur Google Analytics. Si vous multipliez les flyers, vous pouvez aussi essayer de distinguer leur impact respectif : création d’une zone spéciale avec une référence ou un code qui vous permettra d’identifier lequel de vos flyer a eu le plus de retours… Croisez ces infos, élaborez un tableau pour visualiser clairement les progressions dans chacun des secteurs que vous avez identifié et anticipé.

Le message

Accrocher le prospect

Un flyer est un produit a priori très rapidement périssable, sa durée de vie peut varier de quelques mois ou quelques semaines ou quelques jours à quelques secondes, jusqu’à la première poubelle du coin de la rue.

Evitez les longs discours, le prospect lâchera votre flyer au bout de quelques secondes s’il ne comprend pas votre offre. Pour que le prospect comprenne instantanément votre offre et s’en souvienne, votre message doit être rédigé de manière CLAIRE – CONCISE – EFFICACE = Des phrases courtes et simples, un texte aéré, bien hiérarchisé pour convaincre en 10 secondes.

Une règle d’or : la hierarchisation des informations !!!

Idéalement, classez vos infos en notant leur ordre d’importance.

Un hameçon affuté

Attirer l’attention d’un prospect en une seconde c’est très bien, et les recettes sont assez basiques : des mots comme Offert, Gratuit, Découvrez, Exceptionnel, Promotion, Gagnez, Durée limitée… attirent le regard. Mais tout le monde le sait, et un grand nombre de flyers ont des accroches superlatives mais le contenu de l’offre est décevant. Il faut donc réfléchir sérieusement à l’offre que vous mettez en avant ! Il faut qu’elle soit véritablement alléchante et... intelligente. Mieux vaut finalement évitez les accroches trop racoleuses qui pourrait être contreproductives.

Peut-être vaut-il mieux insister sur votre force ou votre «bonus produit» : innovation, proximité, rapport qualité/prix, savoir faire, originalité, éthique... et ne pas passer à côté de ce qui pourrait vous caractériser et vous valoriser.

Le ton

Un flyer n’est pas nécessairement qu’un objet purement informatif. Susciter la curiosité, provoquer un sourire, une émotion positive que l’on associera à votre image peut être bien plus interessant que délivrer une information sèche (d’ailleurs les deux ne sont pas exclusives). Avant de produire un flyer, votre IDENTITE (et aussi votre identité visuelle) doit être claire et assumée.

Rien oublié ?

Ça parait évident mais n’oubliez pas d’indiquer les indications temporelles et spatiales. Qu’il s’agisse d’un événement ou d’une promotion, le passant doit bien savoir quand cela a lieu et surtout où : date, la durée de l’offre et l’adresse (avec horaires d’ouverture) et numéro de téléphone.

La suite, c'est ICI

#Communication #Flyer #Réalisersonflyer

À la une

Posts récents

Search By Tags

Pas encore de mots-clés.

Follow Us

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

 

la grenouille bleue (agence de contenu éditorial)  06 17 58 51 12 / Mail : contact@lagrenouille-bleue.com